Un peu d'histoire


Il y a 10 ans, Aymeric Theyse hérite d'un terrain de son père, situé au Muscle, au-dessus de Campagne, en Dordogne. Fraîchement sortie de l’université, il décide avec 4 amis universitaires de créer un lieu collectif, pour expérimenter l'autonomie, la permaculture et la simplicité volontaire.

Des jardins sont créés, et des petites habitations légères, cabanes, yourtes …

Le temps s'écoule et le lieu connait des hauts et des bas, apportant son lot d'expériences et de partage. Au fil du temps les 5 amis du départ se sont dispersés essentiellement pour des raisons familiales.

Aujourd'hui, où en sommes nous ? 

De l'équipe de départ, il reste Aymeric qui s'est marié dernièrement à Elsa, ainsi que 4 résidents permanents.

 

Il y a un espace collectif avec une cuisine qui est dans une caravane réaménagée et agrandie tout au long des années, un espace bibliothèque/internet/bureau, une salle à manger, un petit salon, une salle de bain. Un atelier collectif, des jardins, des outils, des toilettes sèches collectives, des espaces de rangement pour les outils et les ateliers (bois et forge), un poulailler.

 

Chaque résident a créé son espace personnel sous forme d'habitats légers, de yourtes, cabanes en bois, terre et paille, sans cuisine ni aménagement sanitaire. L’idée est de partager un mode de vie simple, solidaire, proche et respectueux de la nature.

 

Nous partageons les repas et faisons des réunions régulièrement pour faire le point, personnellement et collectivement.

 

La Sorga accueille aussi régulièrement des gens qui souhaitent faire l’expérience de ce mode de vie pour un certain temps, par le biais de réseaux internationaux accessibles sur internet (wwoofing, work away, couchsurfing) et par le bouche à oreille. Une option est d’offrir le gîte, le couvert et nos compétences, en échange d’une aide sur le lieu, (jardin, bricolage, cuisine... )

Nous cultivons une partie des légumes dont nous avons besoins, complétons en nous fournissant au marché du Bugue, pour le reste nous sommes organisé avec un groupement d'achats bio. Nous fabriquons notre lessive à base de cendres, nous sommes raccordés au réseau d'eau et utilisons la source. Nous disposons d'internet et du téléphone.

 

En 2004 nous avons obtenu un permis de construire pour une maison commune. Après avoir expérimenté plusieurs techniques de construction, nous avons opté pour une maison en bottes de paille à ossature bois selon la technique GREB.

Vous trouverez en annexe nos principes de vie commune, et notre fonctionnement. Les décisions concernant le quotidien et les projets proposés, sont prisent ensemble au consensus. Au niveau relationnel, nous avons expérimenté et élaboré des systèmes de communication basés sur le respect et l'écoute de chacun.

Pour l'organisation financière, nous avons calculé sur 1 an les frais fixes, et avons partagé sur le nombre des résidents. Nous versons donc chacun une somme de 70 euros par mois sur un compte commun (au crédit coopératif) pour à payer les factures. Pour les courses, nous mettons chacun selon nos moyens dans une caisse commune.

 

Projets en cours :

  • Achever la maison commune selon la technique GREB.
  • Développer les jardins participatifs afin de renforcer notre autonomie, et de permettre des échanges locaux.
  • Colette retraitée, passionnée de jardin et d'abeilles, entretien actuellement 3 ruches
  • La construction d'une phytoépuration aux normes adaptée au lieu.
  • Améliorer la gestion de l'eau que nous offrent la pluie et le trop-plein de la source.
  • Régulariser les habitations

 

Demain, projets à venir :

  • Renforcer le partage d’expériences par des stages, ateliers, cercles de paroles, rencontres, chantiers participatifs, concernant notre mode de vie, les constructions, la permaculture, la prise de décisions en collectif, la communication,...
  • Lancer des activités économiques sur le lieu, notamment en par la misse en place des espaces camping, le développement des ateliers participatifs, une pépinière...
  • Implanter un jardin forestier, espace de curiosité et de détente ludique...
  • Accueillir d’autres porteurs de projet intéressés par le fonctionnement de La Sorga.
  • Tisser d'avantages de liens sociaux et solidaires avec les acteurs locaux, l’entourage, le voisinage, la commune, les autres écolieux.
  • Représenter un des maillons locaux d'un mouvement global d'initiatives de transition vers un monde plus soutenable (Villes en transition, Oasis en tous lieux, terre et humanisme Global Ecovillage Network, Permis de vivre, Terre de Liens,...)

Pour conclure :

Dans un système de croissance économique et de consommation qui montre ses limites nous tentons humblement d’expérimenter des alternatives concrètes. A l'heure où on nous parle d'écologie, de réchauffement climatique, de bilan carbone, nous avons pris l'engagement pour nous même de changer notre manière d'exister, de vivre simplement, dans le respect du vivant. Ainsi nous avons découvert, loin du stress, de la rentabilité et de la croissance, un art de vivre sain et confortable, stimulant et créatif, nous produisons du bonheur, voilà notre principale richesse.

 

A la Sorga, dans l'amour, enfants, femmes et hommes de tous âges, Manifestons notre Nature Authentique.

 

Dans la Beauté, nous œuvrons à enrichir les biodiversités en conscience.

 

Et dans la Joie,

nous partageons les chemins de l'abondance.

 

 

La Sorga

  • Siège social : Le Muscle, 24260 Campagne

Membres collégial du conseil d'animation :

  • Colette LEMOINE
  • Aymeric THEYSSE
  • Daniel BROUWER
  • Jocelyne FAVA
  • Benjamin HERY

 


Contactez la SORGA


Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.